Les champignons : entre culture à la maison et nouveaux usages !

Faire pousser ses champignons à la maison

La culture des champignons à la maison est une tendance sur laquelle de nombreuses entreprises surfent, avec plus ou moins de succès : en France la société Upcycle, aux États-Unis la société Backtotheroots, au Zimbabwe la fondation ZERI et Chido Govera.

Le principe est simple : faire pousser 2 à 3 récoltes de champignons (de Paris, pleurote, shii-také …) avec un kit de production clé en main, facile à utiliser. Tous ces kits se revendiquent ludiques et originaux, non pas conçus pour devenir un grand marchand de champignons sur le marché mais bien pour le côté pédagogique d’une culture qui semblait jusqu’alors mystérieuse et confinée dans des caves obscures et humides.

 

Salade-de-Pleurotes
Une belle salade de pleurotes, cultivées à la maison : quelle fraîcheur !

La culture du champignon offerte à tous, pour un prix de départ autour de 10 euros le kit, pourquoi pas ? Une expérience à mener avec les enfants, ou pour satisfaire sa propre curiosité !

Pour vous lancer dans l’aventure façon Schtroumpfs, découvrez quelques offres de kit de culture de champignon à la maison : la ferme de Saint Marthe (il s’agit d’un kit à cultiver sur bûche de bois, donc en extérieur), Prêt-à-pousser, Champi-pousse

Alors, êtes-vous prêt à tenter l’expérience à la maison ?

pleurotes-roses @pretapousser packs @pretapousser 3-kits-champignons @pretapousser Kit-jaune @pretapousser

Les champignons : matériau du futur ?

Face aux problèmes de pollution due à l’usage excessif du plastique, une matière non recyclable, une entreprise américaine s’est penchée sur les emballages et a finalement trouvé une solution révolutionnaire à base de… champignons !

Pas si loin de la maison champignon des Schtroumpfs, l’entreprise Ecovative (Gavin McIntyre et Eben Bayer) cultive un matériau biodégradable à base de mycélium, la partie végétative des champignons. En exploitant les déchets stérilisés de l’agriculture locale (maïs, coton, lentille, riz…) avec de l’eau et les nutriments nécessaires à la croissance des champignons, plus le mycélium, elle est parvenue à produire un emballage révolutionnaire, qui « pousse » en 4 jours ! Il suffit alors de créer des moules, de la taille de l’emballage voulu.

Toujours en phase de test (solidité et résistance), cette matière organique pourrait servir à produire des briques et donc à construire un nouveau type de bâtiment écologique : car les champignons n’ont besoin d’aucun apport en énergie et ils n’émettent pas de dioxyde de carbone ni même de déchets. De plus, il serait ignifugé et isolant. Matériau parfait s’il en est !

Rappelons qu’Ecovative LLC n’est pas une entreprise de construction, elle n’émet que des hypothèses et développe de nouvelles idées d’application des matériaux à base de champignons.
Emballage ou brique en champignons, cette trouvaille pourrait devenir la meilleure alternative à la fabrication et à l’usage du polystyrène, un matériau plastique très toxique.

Le matériau du futur à base de champignons : utopie ou perspective ? Quel est votre avis ?

 

28 mai 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..