paillage

Le broyeur de végétaux : je taille, je broie, je paille !

Qu’est ce que le broyage ?

Il s’agit de transformer les résidus de taille d’arbres ou d’arbustes et autres végétaux en copeaux et de les réutiliser au jardin.

Pourquoi broyer les tailles d’arbres et d’arbustes ?

Pour utiliser une ressource déjà présente chez soi, gratuite et de qualité ! Les tailles sont une source de matière végétale pour le jardin. Une fois broyées, le produit obtenu, appelé broyat, peut être réutilisé dans votre jardin en paillis, en amendement végétal ou en matière carbonée pour le composteur. De plus, le broyage effectué dans votre jardin permet de réduire 6 à 12 fois le volume de déchets de tailles et vous évite de nombreux déplacements en déchetterie. Très pratique et gratuit : pourquoi s’en priver ?

Le broyeur de végétaux électrique OMB ELEC d'Oleo-Mac

Le broyeur de végétaux électrique OMB ELEC d’Oleo-Mac

 

Peut-on tout broyer ?

En principe, oui. Mais la qualité du broyat varie selon le type de végétaux broyés.

  • L’essence du bois : une trop grande quantité de résineux, de certains feuillus riche en tanin (chêne, châtaignier) ou à feuillage persistant épais (laurier palme) peut être plus lente à se décomposer.
  • Le diamètre des branches : plus les branches sont grosses, plus il y a de bois dur qui se dégradera plus lentement.
  • Bois mort vs bois vivant : le bois mort est moins riche en éléments nutritifs et plus dur à broyer.

Comment utiliser le broyat ?

  • En paillage : Les végétaux broyés sont épandus sur le sol pour conserver l’humidité du sol et limiter les plantes indésirables : leur décomposition lente améliore également le sol.
  • En BRF (bois raméal fragmenté) : cette technique naturelle consiste à incorporer dans les couches superficielles du sol (3 à10 cm) de petits branchages (inférieurs à7 cm de diamètre encore verts. Ces branchages fraîchement coupés et broyés sont une excellente réserve de sève riche en éléments nutritifs, favorable à la vie microbienne et à l’amélioration de la qualité des sols. Le broyage se fait sur la période de novembre à février. La formation d’humus (comme en forêt) est alors accélérée.
  • En apports carbonés pour le compost : les branchages riches en carbone permettent d’équilibrer le compost qui est souvent riche en matières humides et azotées.

Le broyeur de végétaux en détails

Au moment de la taille des arbres et arbustes, votre jardin peut vite se transformer en un vaste tas de branchages… Vous pouvez alors les transporter à la déchetterie de votre collectivité ou choisir l’utilisation du broyeur de végétaux !

Les broyeurs les plus courants ont un moteur électrique mais ils existent aussi avec un moteur thermique. Pour ce qui est du système de broyage en lui-même, les modèles les plus simple d’accès utilisent un système de rotor (une roue crantée qui broie) et les plus élaborés un système de disque à ciseaux (un ou deux ciseaux qui déchiquètent minutieusement les végétaux) qui produit un broyat aisément utilisable en compost.

Découvrez le comparatif du broyeur de végétaux électrique OMB ELEC et du broyeur de végétaux thermique OMB 6 d’Oleo-Mac :

comparatif-broyeurs-végétaux

Le fonctionnement très simple de cette machine permet à tous de l’utiliser, en faisant bien attention de respecter les consignes de sécurité.

Passer les branches dans le broyeur

La goulotte d’approvisionnement est le grand tube situé sur le côté du broyeur. Plus il est étroit et haut, plus les branchages devront être droits et débarassés de toute feuilles ou brindilles. La goulotte en forme d’entonnoir permet de travailler plus rapidement : elle permet de broyer plus de végétaux en même temps.

Surveillez le niveau sonore

Le broyeur de végétaux est une machine bruyante. Il peut générer entre 90 et 100 dB suivant les modèles. Ce qui équivaut à une tondeuse ou une tronçonneuse électrique en terme de nuisance sonore. Veillez à ne pas l’utiliser le dimanche matin !

atoll-4
Utilisation du broyeur de végétaux thermique OMB 6 d’Oleo-Mac

Conseils d’utilisation et de sécurité

  • Tout d’abord, protégez-vous bien : vos bras et vos jambes avec des vêtements de protection (EPIs), vos mains avec des gants et vos yeux avec des lunettes. N’oubliez pas de porter un casque anti-bruit du fait du volume sonore du broyeur et respectez les horaires vis-à-vis du voisinage.
  • Rassemblez vos branches au même endroit afin de déplacer votre broyeur une seule fois.
  • Si besoin est, poussez les végétaux avec un bâton ou un poussoir adapté dans la goulotte, jamais avec la main.
  • Broyez de préférence des branches fraichement coupées. Elles ne provoqueront pas de bourrage du broyeur. Élaguez-les au sécateur pour ôter feuillages et brindilles et faciliter le broyage.

L’entretien de votre broyeur

Après chaque utilisation, nettoyez les déchets végétaux restés dans le broyeur et la sève avec de l’alcool. Contrôlez régulièrement les couteaux : si besoin est, faîtes-les affûter par votre revendeur.

Vous avez besoin d’inspiration ? Une allée de jardin faite entièrement avec le broyat de vos déchets verts !

 

19 mai 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..